Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Unité Pastorale du Plateau Unité Pastorale du Plateau L’église catholique en Seine-Saint-Denis Unité Pastorale du Plateau
Actions sur le document
  • Imprimer

Génocide Syriaque

1915-2015 - Il y a 100 ans - Souvenons-nous - Le génocide oublié

A l'occasion des 100 ans du généocide syriaque de 1915, les paroissiens du secteur du Haut Plateau étaient conviés, par les Orthodoxes de Coubron à découvrir, pour certains, ce moment tragique de l'histoire.

Pour commencer cette rencontre une prière présidée par le Père Jean Habil, de la communuaté orthodoxe, a été partagée en araméen et français dans l'église Saint Christophe.

Tous nous avons rejoint les salles saint Jean BOSCO pour une conférence sur ce génocide, animée par un jeune de la communauté, Fehmi ISIK.

Pour clôturer la soirée un moment de partage convivial avait été préparé par la communauté.

Merci à nos amis orthodoxe pour ce moment historique et convivial.

Les photos de la soirée (Merci à Lisa de la communauté orthodoxe), suivre ce lien ...

La communauté orthodoxe de Coubron, Eglise Saint Severios, suivre ce lien ...

 

(Le génocide Confer Wikipedia)

"Le génocide assyrien ou araméen / chaldéen / syriaque (également connu sous le nom Sayfo ou Seyfo) se réfère au meurtre en masse de la population « assyrienne » de l'Empire ottoman lors de la Première Guerre mondiale. La population assyrienne du nord de la Mésopotamie (Tour Abdin, Hakkari, Van, Siirt, régions du sud-est de l'actuelle Turquie et la région du nord-ouest de l'Iran, Urmiah) a été déplacée de force et massacrée par les forces ottomanes (turques) et les forces kurdes entre 1914 et 1920.

Les estimations sur le nombre total de morts varient. Certains rapports citent le nombre de 270 000 morts, bien que les estimations récentes aient révisé ce chiffre au nombre plus réaliste de 500 000 à 750 000 morts représentant environ 70 % de la population assyrienne de l'époque.

Le génocide assyrien a eu lieu durant la même période et dans le même contexte que le génocide arménien et des Grecs pontiques. Toutefois, les études sur le génocide assyrien sont relativement récentes notamment en raison du fait que la question du génocide arménien a occupé longuement la scène principale des génocides à l'encontre des populations chrétiennes de l'Empire ottoman.

En 2007, l'Association internationale des spécialistes des génocides (International Association of Genocide Scholars) est parvenue à un consensus selon lequel « la campagne ottomane contre les minorités chrétiennes de l'Empire entre 1914 et 1923 constituait un génocide contre les Arméniens, les Assyriens et les Grecs pontiques d'Anatolie. »" Lire la suite ...

 

Joseph Yacoub est professeur honoraire de sciences politiques de l’Université catholique de Lyon, il est l'auteur de "Qui s'en souviendra ? 1915 : le génocide assyro-chaldéo-syriaque".
A l'occasion de la signature de son livre le 27 novembre, et à l'aube du centenaire du génocide arménien, Joseph Yacoub nous parle de la genèse de son ouvrage et des communautés assyriennes, chaldéennes et syriaques aujourd'hui.