Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Unité Pastorale du Haut-Plateau Unité Pastorale du Haut-Plateau L’église catholique en Seine-Saint-Denis Unité Pastorale du Haut-Plateau
Actions sur le document
  • Imprimer

Saint-Christophe

Un peu d'histoire des paroisses du Plateau : Saint-Christophe

Cette église s'appelait au départ « St-Jacques et St-Christophe ». Eglise de village, notre église a été quasi refaite en 1860 et bien entretenue depuis.

Un curé de la paroisse a beaucoup marqué, L'ABBE JOUVEAUX, curé des paroisses de Coubron et Clichy sous Bois, et chapelain de notre-Dame des Anges de 1839 (année de son ordination) jusqu'à sa mort en 1899.
Une plaque (à droite avant l'élargissement de l'église, le transept) rappelle ses 60 ans de curé. Un record ! Un prêtre aimé et respecté dont la modestie égalait la vertu et qui a relancé le pèlerinage à Notre-dame des Anges.

« JESUS DEVANT LES DOCTEURS », statue de Raoul Larcher (chapelle de gauche), un sculpteur de Coubron, quand ce village était le refuge de nombreux artistes comme Corot. Une plaque au pied de la statue exprime « A la mémoire de Raoul Larcher, statuaire et peintre (1860-1912) ».
L'original en marbre, sculpté en 1889 et présenté au Salon de 1890, est au musée d'Agen. Plusieurs copies ont été faites, dont celle-ci, en plâtre.
L'enfant Jésus montre à la fois son autorité divine et sa charmante personnalité enfantine. « Assis au milieu des docteurs de la Loi (les spécialistes de la Bible), Jésus leur posait des questions et tous ceux qui l'entendaient s'extasiaient sur son intelligence et sur ses réponses », écrit l'évangile de St Luc, chapitre 2, versets 46-47. (Certains ont dit que le modèle de Jésus était Juliette Forbras, sculptée par Larcher sous le nom de Fleur des Champs. Ce n'est pas possible puisque cette statue de Jésus fut sculptée ...10 ans avant la naissance de cette fillette).

JEAN-BAPTISTE, statue plus petite de Raoul Larcher. Traditionnellement, il tient un bâton surmonté d'une croix et est accompagné d'un agneau. En effet, Jean - Baptiste a rendu témoignage à Jésus en disant : « Voici l'Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde ! »

LE RETABLE, c'est-à-dire le panneau sculpté et peint derrière l'autel. Ce retable représente, de haut en bas, Jésus le Bon Pasteur ( le bon berger qui va à notre recherche), puis une peinture du Christ en croix, puis les quatre évangélistes (ceux qui ont écrit la vie de Jésus) et en bas deux petites peintures : Ste Madeleine pénitente (avec un crâne à la main!) et St Jean-Baptiste qui baptise ... un cheval ! au lieu de l'Agneau de Dieu. Erreur pendant la restauration de ces peintures ?

ET AUSSI : Des peintures commandées par Monsieur Pavie, curé au 18° siècle : la Sainte Famille de Joseph, Marie et l'enfant Jésus, l'adoration des bergers et une peinture représentant l'enfant Jésus et l'enfant Jean-Baptiste. Des vitraux représentant plusieurs saints.

Bibliographie : « Coubron à travers les siècles » et « Coubron et les artistes » de la Mairie de Coubron.