Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Unité Pastorale du Haut-Plateau Unité Pastorale du Haut-Plateau L’église catholique en Seine-Saint-Denis Unité Pastorale du Haut-Plateau
Actions sur le document
  • Imprimer

Vénération des reliques

Sens de la vénération des reliques (confer Basilique de Lisieux)

« Celui qui est affectionné pour quelqu’un vénère aussi les choses que cette personne a laissées d’elle-même après sa mort » dit simplement saint Thomas D’Aquin (+1274).

Comme d’habitude la théologie part de l’expérience humaine la plus simple et la plus spontanée.

Quand vous regardez le collier que portait votre grand-mère ou le missel dont elle se servait, ce n’est pas au collier ou au missel que va votre affection, mais à votre grand-mère que ces objets vous rappellent.

Vous vous souvenez alors de sa bonté et de sa foi, des bons conseils qu’elle vous a prodigués et vous rendez grâce à Dieu de vous avoir donné une telle grand-mère.

C’est dans ce comportement humain tout à fait naturel que s’enracine le culte des reliques. Si nous conservons des vêtements ou des objets de nos aïeux, à bien plus forte raison devons-nous vénérer le corps d’un saint qui fut le membre de Jésus Christ, le temple et l’instrument de l’Esprit-Saint et qui est promis à l’éternelle résurrection.

Historiquement le culte des reliques a commencé avec le témoignage des martyrs. Ce n’est pas une piété désuète ou superstitieuse.

Photo de la châsse des saints Louis et Zélie MARTIN
dans la crypte de la basilique (sanctuaire de Lisieux)

Télécharger, consulter ou imprimer l'image ...