Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Unité Pastorale du Haut-Plateau Unité Pastorale du Haut-Plateau L’église catholique en Seine-Saint-Denis Unité Pastorale du Haut-Plateau
Actions sur le document
  • Imprimer

Père Hubert LOUVET

Prêtre et modérateur pour le secteur paroissial du Plateau de 2013 à ...

« Le prêtre est l'homme de tous »

L'appel des marges. Depuis son ordination en 1994, il a la bougeotte le P. Louvet. Souhaite-t-il rattraper cette période d'hésitation après HEC, qui le fit entrer au séminaire après plusieurs années de vie professionnelle ? Qu'importe, en vélo, en métro ou à pied, il est toujours sur les routes. Á N.-D. de la Croix (20e) où il a passé 8 ans ou à St-Joseph des Epinettes, il a ce qu'on pourrait appeler « l'appel des marges » : « un souci apostolique renforcé par mon expérience à la JOC », confie-t-il modestement. Qu'il s'agisse de rendre visite aux malades et aux personnes âgées, ou de faire en sorte de proposer des activités que les personnes de condition modeste puissent payer, le P. Hubert Louvet a le désir de rejoindre les gens en périphérie de la communauté paroissiale. Il a d'ailleurs beau vivre dans un charmant cocon depuis deux ans, c'est en banlieue qu'il se voit le mieux, dans les vraies cités. Pas celles des fleurs. « Je souhaite me rendre disponible aux personnes qui en ont le plus besoin, dit-il. Quel dommage que les forces apostoliques ne soient pas mieux réparties ! Quand on pense qu'en banlieue, des tas de jeunes ne bénéficient pas de prêtres... ».
Un homme heureux. Car pour Hubert Louvet, passionné par l'accompagnement d'équipes de jeunes - « c'est décapant de s'occuper des quatrièmes/troisièmes », s'exclame-t-il - le prêtre a une valeur d'exemple très importante dans la construction d'un jeune. « Dans une Église dont l'encadrement auprès des jeunes est fortement féminin, explique-t-il, le prêtre est une référence masculine importante, notamment pour ceux, de plus en plus nombreux, qui grandissent dans des familles monoparentales. » Lui-même, quoique issu d'une famille nombreuse classique, a été fortement marqué par la figure du P. Gonzague Chatillon, lorsqu'il était à St-Jean de Passy ( 16e). « Sa joie de vivre et son écoute m'ont accompagné dans ma vocation, confie-t-il. C'est un homme heureux dans son ministère, et cela se voit. » Un peu comme le P. Louvet, en somme.

Isabelle O'Neill
Paris Notre-Dame N°1052 du 22 juillet 2004